Dernier article

Image principale

La vélodyssée #1

De La Rochelle à Lacanau

Menu
Image principale

Bordeaux – Toulouse #2

Bordeaux – Toulouse #2

Suite et fin de notre petit voyage de Bordeaux à Toulouse. Pour lire le début de l’aventure, c’est par ici !

Jour 3

La troisième journée s’annonce sous de meilleurs hospices que la veille : il fait beau, nous avons bon espoir de réparer la chaîne d’Anahid rapidement et nous nous apprêtons à visiter une cave à vin !
C’était sans compter sur nos T-100, comme on les appelle, bien décidés à nous en faire voir de toutes les couleurs.

Ça recommence !

Ça recommence !

On vient à peine de rendre les clés de notre logement de la veille qu’Antoine me regarde, à la fois dépité et incrédule : “Je suis à plat…”. Sur le pneu arrière, bien sûr ! C’est notre première fois, on met un peu de temps, surtout pour gonfler la chambre à air avec notre mini-pompe… Du coup, la visite de la cave à vin passe à la trappe car nous avons envie d’avancer un peu quand même, notre logement du soir étant à plus de 60km !  Nous poursuivons donc notre route jusqu’à Agen, où nous passons sur l’impressionnant pont canal.
On s’arrête entre midi et deux manger un bout, en attendant l’ouverture d’un magasin de vélo qui n’ouvrira en fait jamais, comme nous sommes un lundi… Ceci dit, on vous recommande cette brasserie, pour la nourriture et l’accueil ; l’équipe a été au petit soin pour nous aider à trouver un magasin de vélo ouvert. Nous trouvons donc, ô miracle, un magasin ouvert situé en périphérie de la ville, que nous rejoignons non sans mal, le pneu du vélo d’Antoine se dégonflant à nouveau. Entre une chaîne qui clique et un pneu qui se dégonfle tous les 50 mètres, on vous laisse imaginer le moral ! Même Antoine, pourtant très patient, fulmine en cachette.
A l’arrivée la chaîne est réparée en une minute chrono avec les bons outils, et Antoine en profite pour changer de chambre à air. On repart soulagés, et équipés d’un dérive-chaîne comme vous vous en doutez. On ne nous y prendra plus, et cet outil fait maintenant partie de nos indispensables (même si depuis nous n’avons pas eu de nouvelles mésaventures).
Enfin, on poursuit la route sans arrêt et sans stress mais sous une chaleur écrasante, les arbres se faisant plus rares par endroits.

Les parties ombragées appréciées :)

Les parties ombragées appréciées 🙂

Nous arriverons finalement chez nos hôtes près de la ville d’Auvillar, après avoir monté une belle côte pour couronner la fin de la journée. Nos hôtes sont plus que charmants et nous offrent le repas (nous sommes arrivés trop tard pour trouver un magasin et le restaurant le plus proche est à 20min en vélo). Une soirée au calme dans une roulotte près d’un poulailler, on est aux anges et les soucis sont à présent derrière nous.

Jour 4

Les halles circulaires de Auvillar

Les halles circulaires d’Auvillar

Au matin de ce quatrième jour, nous visitons le village d’Auvillar, surtout connu pour ses halles circulaires. Il fait partie des “plus beaux villages de France” et vaut effectivement le détour, comme on peut le voir sur les photos. Nous repartons ensuite vers le canal et continuons notre route vers Montauban.

 

En chemin, on s’arrête visiter l’abbaye St-Pierre à Moissac, surtout connue pour son cloître. On vous recommande cette visite (avec un guide c’est encore mieux), les détails des chapiteaux sont en effet uniques et méritent le détour. On quitte le canal latéral de la Garonne pour suivre le canal de Montech qui nous mène à Montauban. Nous terminons cette journée avec une touche d’exotisme, dans un restaurant Tahitien, le seul encore ouvert à 21h au centre ville (bon, on est de mauvaise foi, ça n’était peut-être pas le seul mais ils sont rares) !

Jour 5

J'ai l'impression qu'on approche de Toulouse

J’ai l’impression qu’on approche de Toulouse

Le dernier jour de vélo est vite arrivé, et après une balade dans le centre de Montauban nous filons vers Toulouse… Nous parcourons rapidement les 60km qui nous séparent de chez les amis qui nous accueillent. Sur la route nous croisons la pente d’eau de Montech, une sorte d’ascenseur à bateaux plutôt original.

Une petite crevaison plus tard, le voyage se termine, nous arrivons chez nos amis où nous passerons quelques jours pour visiter la ville rose.

« 2 de 2 »
Étiquettes : , , ,