Dernier article

Image principale

La vélodyssée #1

De La Rochelle à Lacanau

Menu
Image principale

Le Tour de Manche #3

Le Tour de Manche #3

Pour ceux qui n’ont pas lu le début de notre Tour de Manche, c’est par ici !

Plymouth – Sidmouth

Notre aventure en Angleterre commence dans la ville de Plymouth où notre ferry amarre aux environs de 22h30 heure locale. Nos premiers mètres de conduite à gauche sont un peu perturbants, mais nous arrivons sans encombre à notre auberge de jeunesse, Globe PackBackers. Le confort et la propreté sont un peu douteux mais l’accueil sympathique, et le lieu a l’avantage d’être tout proche du port et ouvert à cette heure tardive.
Le lendemain, nous flânons dans les ruelles piétonnes du port et ne perdons pas de temps en goûtant à notre premier Fish & Chips ! Ce sera d’ailleurs le meilleur du séjour (à déguster ici : The Ship).

Nos premiers moutons rencontrés, pas les derniers !

Les premiers moutons rencontrés, pas les derniers !

Nous nous mettons ensuite en route vers le Nord, non sans avoir galéré à trouver la piste. Nous découvrons qu’en Angleterre, nous ne pourrons pas nous fier à nous chers petits panneaux verts ! Nous suivrons au début la route 27, un itinéraire cyclable anglais (voir l’ensemble du réseau). De temps à autre, un petit sticker “Tour de Manche” nous confirme que nous ne sommes pas perdus. Une fois sortis de Plymouth, l’itinéraire est vert, agréable, et nous offre des paysages “carte postale” avec des moutons, un match de cricket, des collines… So british !
Nous campons près de Tavistock et découvrons les joies du camping anglais. Pour un prix équivalent à ceux pratiqués en France, la pelouse est nickel, les sanitaires spacieux et propres, avec papier toilette et savon… Le seul inconvénient : l’humidité et la rosée du matin. Notre tente est mouillée comme s’il avait plu, les affaires sèchent difficilement, un peu dur pour le moral !
La ville de Tavistock sera l’une de nos préférées du séjour. Le vieux centre médiéval, avec son marché couvert, a un charme certain. Nous continuons dans les clichés gastronomiques en dégustant un délicieux cream tea. La aussi, le premier sera le meilleur du séjour !
La suite de l’itinéraire est très belle – avec notamment des vues sur Brentor Castle, perché sur une colline – mais assez difficile. Nous prenons un raccourci indiqué sur notre carte qui s’avère être un chemin de terre dur à pratiquer. Notre vitesse moyenne en prend un coup, mais le dépaysement en vaut la chandelle.

The Brentor Castle

The bendor Castle

Le soir, nous campons dans une ferme, entourés de poules, sur une pelouse toujours aussi belle :p.
Le lendemain, direction Exeter via l’agréable Granite Way, ancienne voie de chemin de fer.
Passé Okehampton, ville absolument déserte le dimanche, la route a peu d’intérêt (c’est l’ancienne liaison vers Exeter remplacée par l’autoroute A30) mais à le mérite d’être en bon état. Nous réaliserons une bonne moyenne sur cette partie, même si nous sommes ralentis par une très belle montée après Tedburn St Mary.
Nous nous installons dans une autre auberge de la chaîne Globe PackBackers, et après une bonne douche nous visitons la ville d’Exeter, connue notamment pour sa cathédrale monumentale. Nous finirons la journée par un bon restaurant et des bières anglaises au Beer Cellar !

A La ronde

A La ronde

Le lendemain l’itinéraire nous dirige vers le sud, le long de la rivière Exe. A ne pas manquer sur la route le magnifique village de Lympstone, ainsi que A La Ronde, une maison à 16 côtés des plus originales.

Nous retrouvons la Manche à Exmouth, où nous nous arrêtons pour le déjeuner. Nous ne tardons pas et reprenons notre route, cette fois en direction de l’est en longeant la côte. L’itinéraire suit une voie verte en forêt plutôt agréable, jusqu’à la ville de Sidmouth, enclavée entre deux énormes dénivelés, qui annonce le début de la côte Jurassique. Nous profitons un instant de la très belle vue depuis Connaught Gardens avant de rejoindre la ville.

Nous reprenons des forces, car notre camping se situe à seulement 3km mais 160m plus haut ! La pente est raide, on met le pied à terre une bonne quinzaine de fois ! Heureux d’arriver, le gérant du camping nous récompense en nous offrant 2 pains au chocolat 🙂

Le début de la côte Jurassic à Sidmouth

Le début de la côte Jurassique à Sidmouth